A découvrir

Géants

© DOMINO STUDIO

GARGANTUA ET LES GÉANTS BRETONS

Gargantua, création littéraire ? A l’évidence, Rabelais a emprunté le nom et une partie des aventures de son personnage à des contes et des traditions bien ancrées dans le folklore français. Son talent l’a magnifié.

On retrouve la trace de Gargantua dans les traditions populaires partout en France. Bien présent en Bretagne, il est intimement mêlé à la mise en forme de la terre bretonne. À ses côtés, d’autres colosses sont les héros d’aventures surdimensionnées. Hok-Bras qui avait reçu de sa marraine fée le pouvoir de grandir à volonté, fait partie des plus connus. Il creusa le trou du diable au Huelgoat, il attrapa la lune entre ses dents et créa la rade de Brest… Dans le Finistère encore, l’horrifique géant Goulaffre a laissé quelques contes qui finissent bien mal pour lui. L’origine des gorges du Gorong ? Le géant Boudédé aurait jeté dans un ruisseau situé près de la forêt de Duault des cailloux qui encombraient son soulier.

NOURRISSEZ BIEN VOS GÉANTS !

La légende veut que Gargantua, bon géant célébré par Rabelais, se soit offusqué de la pauvre bouillie, maigre repas que lui avaient offert les habitants de Huelgoat (la «haute forêt», Uhel Koad en breton). Depuis la côte du Léon (nord du Finistère), il se vengea en lançant sur eux d'énormes galets polis par la mer.
A Coadry, en Scaër, les paroissiens ne parvenaient pas à ériger le clocher de leur chapelle. Un géant aussi habile que bienveillant sortit de la forêt et bâtit à lui seul, et sans échafaudage, la flèche la plus haute des environs. Sa tombe, marquée par deux croix celtiques, est encore visible près de la chapelle. Il devait mesurer 25 mètres… et même plus, s’il a été inhumé en position fœtale.

LES GÉANTS, DE GRANDS PAYSAGISTES

Gargantua et ses frères en gigantisme, sont, volontairement ou non, de grands paysagistes. Ils agissent de manière généralement simple et répétitive. Ils perdent une dent en croquant (très maladroitement) un rocher ; ils jettent des cailloux sur leurs ennemis, ou se débarrassent des graviers qui se sont glissés dans leurs chaussures. Ceux-ci forment des chaos ou des montagnes. Bâton au Fort-la-Latte, Gravelle à Plurien, Canne dans la baie de la Fresnaye, voici quelques exemples de pierres levées attribuées à Gargantua…
Ils ouvrent des vallées d’un coup de coude, et emplissent les rivières et les lacs, on devine par quel moyen… Mais tout aussi souvent, ils les  assèchent, tant leur soif est grande – un cercle vicieux, quoi ! Il n’est pas jusqu’aux terres des environs de Roscoff qui ne doivent leur fertilité à l’engrais généreusement délivré par Gargantua. On le voit, le géant ne travaille pas forcément dans la dentelle !
Ils parsèment la nature sauvage de pierres dressées… Dans le centre Bretagne, on attribuait parfois le nom de pierre à aiguiser de Gargantua et de déchets des sabots de Gargantua aux menhirs et aux dolmens. A Saint-Goazec un géant courroucé de voir sa (grande) fille s’enfuir avec un galant lança aux amoureux quelques pavés : manquant leur but, les dalles formèrent l’allée couverte de Castel Ruffec.

SUR LA PISTE DES GÉANTS ?

Qu’y a-t-il en Côte d’Armor qui attire autant les géants, Gargantua le premier ? Nulle part ailleurs en Bretagne, la mémoire du bon géant n’est aussi largement célébrée. L’Ille-et-Vilaine se défend assez bien, selon le grand folkloriste Paul Sébillot, qui releva toutes les traces du fils de Gargamelle et de Grandgousier. Le Morbihan, beaucoup moins bien servi (ses chaussures étaient-elles trop petites pour contenir les alignements de Carnac ?), a l’originalité de  faire intervenir à Madame Gargantua. Cette étourdie a oublié une quenouille à Plaudren et une autre à Josselin – deux beaux menhirs de plus de 5 et 6 mètres de hauteur. Probablement une avancée du féminisme chez les géants car, au milieu du 19e siècle, la pierre levée de Josselin s’appelait l’éperon de Gargantua.

GARGANTUA ET MERLIN

Gargantua le géant fait partie des piliers de la mythologie française, avec Mélusine, les Quatre fils Aymon, le Roi Arthur… On estime que, christianisé en saint Gargan, il a donné son nom à une multitude de monts ou collines éparpillés à travers toute la France. On le retrouverait également sous le nom de saint Gorgon : plusieurs églises lui sont dédiées en Loraine et en Normandie dont, en Bretagne, celle de  Moustoir-Remungol.
En Brocéliande, Gargantua se fait discret… Un tombeau des Géants, certes, mais face à Merlin, le bon géant se rappelle sans doute qu’il doit indirectement sa naissance à l’Enchanteur. Merlin, en effet, créa Gargamelle, la mère de Gargantua, avec du sang de Lancelot et quelques livres de rognures d’ongles de Guenièvre. Tout cela follement romantique… Merlin lui servit aussi de précepteur : voilà de souvenirs qui vous calment le plus remuant des géants.

En savoir plus sur Gargantua : parcourez le circuit "A la recherche de l'empreinte perdue"

LE ROI ARTHUR ET LES GÉANTS

Le géant est un être surnaturel primitif, archaïque, une manifestation de la force des origines. Plusieurs mythologies assurent que les premières races à peupler la terre étaient des races de géants… Les nombreux sites qui évoquent les géants, rappellent la présence de divinités celtiques ou peut-être même pré-celtiques. L’indice est particulièrement net pour Gargantua, puisque la première syllabe de son nom signifie… géant (gawr) en breton.
Nombreux sont les héros dont l’accomplissement nécessite de vaincre un géant. Le roi Arthur y est forcé à plusieurs reprises : il doit terrasser Dinabuc, le géant du Mont-Saint-Michel, Rhitta, voleur de couronnes et coupeur de barbes, et même le Chapalu, chat géant du Lac de Lausanne…

 

Fées de Brocéliande

Fées de Brocéliande

Qui dit fée dit conte de fées. Qui dit fée dit, avant toute autre, Mélusine, Morgane, Viviane. Avec ces noms, naissent des images de beautés rayonn...

EN SAVOIR PLUS
Géants

Géants

Gargantua, création littéraire ? A l’évidence, Rabelais a emprunté le nom et une partie des aventures de son pers...

EN SAVOIR PLUS
Créatures de la nuit de la forêt de Brocéliande

Créatures de la nuit de la forêt de Brocéliande

Les vieux sages comme Merlin et les gardes forestiers sont bien d’accord : on ne doit pas aller seul la nuit en forêt sans une raison i...

EN SAVOIR PLUS
Le Dragon

Le Dragon

Saint Georges, saint Michel et sainte Marguerite exterminent le dragon. En Bretagne, saint Pol, saint Samson et saint Gildas persuadent les dragons...

EN SAVOIR PLUS