A découvrir

Le chêne à Guillotin

 ©V. FEDIEU-DANIEL

En bordure de la voie menant à Tréhorenteuc, se dresse l’un des arbres les plus remarquables de la forêt de Brocéliande. Posté à la sortie de Concoret, il est le gardien du temps qui passe et de la mémoire des hommes, l’ancêtre majestueux, témoin imperturbable des petits et grands événements de la forêt magique.

UNE ÉCORCE RIDÉE POUR 1000 ANS D’HISTOIRE

Sa circonférence d’environ dix mètres et son âge vénérable l’imposent en maître naturel des lieux. Voici, sans conteste, le patriarche des arbres de Brocéliande, vainqueur, haut la branche, à la course des ans. La tradition donne, depuis longtemps déjà, quelques mille années à ces rameaux enchantés. 1000 ans, 10 siècles d’histoires et un nombre incalculable de passants et de faits. Certains ont définitivement marqué l’arbre. Ou serait-ce celui-ci qui a marqué ceux-là ?

 

LE CHÊNE RESCAPÉ DES FORGES

Peu de grands chênes subsistent en Brocéliande. Pendant 3 siècles au moins, les Forges les ont dévorés. Mais les rares survivants rappellent quelle a pu être la splendeur de la forêt aux temps successifs des druides, des moines et des chevaliers. Le plus ancien de tous a la bonne idée d’être d’un accès aisé. Au bord d’une route, le chêne à Guillotin montre son tronc noueux et torturé. Ses branches pourraient être des arbres, et dans l’épaisse peau ridée de son écorce, s’ouvre une caverne, sombre et secrète. L’ancêtre des arbres de Brocéliande est creux ! Il n’y a guère encore, les enfants entraient par dizaine dans le tronc noirci. Aujourd’hui, mieux vaut éviter ce jeu, douloureux pour un être aussi si ancien.

Texte rédigé par Claudine GLOT, Centre de l'imaginaire Arthurien (CIA)

 

CONTACT :

OFFICE DE TOURISME DU PAYS DE MAURON EN BROCÉLIANDE
1 place Abbé Gillard
56430 TREHORENTEUC
Tél. : 02.97.93.05.12
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.valsansretour.com

Lac et Château de Comper

Lac et Château de Comper

Depuis des siècles, Histoire et légende se mêlent à Comper. L’histoire s’abrite derrière les remparts de la vieille  forteresse. Tandis que le...

EN SAVOIR PLUS
Tombeau de Merlin

Tombeau de Merlin

Les trois dalles de schiste rouge du Tombeau de Merlin sont depuis quelques milliers d'années plantées dans la terre de Brocéliande, au nord est de...

EN SAVOIR PLUS
Fontaine de Barenton

Fontaine de Barenton

Bienvenue au cœur battant de Brocéliande, à la source sûre et féconde du merveilleux de la forêt bretonne. Tout part de là. Tout y revient. Là, l’a...

EN SAVOIR PLUS
Val sans retour

Val sans retour

Le Val sans Retour garde la lisière de Brocéliande, au sud-ouest. Cette profonde vallée, s’enfonce à la fois dans la fo...

EN SAVOIR PLUS
Eglise du Graal

Eglise du Graal

La forêt de Brocéliande abrite la seule église au monde consacrée à la légende du Graal. Simple et dépouillée, vêtue de schiste pourpre, elle réuni...

EN SAVOIR PLUS
Chêne à Guillotin

Chêne à Guillotin

 bordure de la voie menant à Tréhorenteuc, se dresse l’un des arbres les plus remarquables de la forêt de Brocéliande. Posté à la sortie de Co...

EN SAVOIR PLUS
Château de Trécesson

Château de Trécesson

Le visiteur qui se dirige de Campénéac vers Paimpont découvre, en contrebas sur sa droite, d'imposantes toitures. A l’angle du chemin, un petit cal...

EN SAVOIR PLUS
Hôtié de Viviane

Hôtié de Viviane

"Hôtié de Viviane" ou "Tombeau des Druides" ? Le monument s’élève sur les hauteurs qui dominent, à l’est, le Val sans retour. Il a, tour à tour, po...

EN SAVOIR PLUS
Jardin aux Moines

Jardin aux Moines

Brocéliande, des mégalithes de légendes, des légendes autour des mégalithes… Dolmens, menhirs, allées couvertes, coffres de pierre parsèment le ter...

EN SAVOIR PLUS
Trois roches de Trébran

Trois roches de Trébran

Trois énormes blocs de pierre dorment depuis des millénaires dans un sous-bois près de Concoret. Les 3 roches d...

EN SAVOIR PLUS
Vallée de l'Aff

Vallée de l'Aff

Sauvage, multiple, la plus belle vallée de Brocéliande se réserve pour le marcheur. Il faut suivre la rivière naissante...

EN SAVOIR PLUS