© Emmanuel Berthier
Le château de JosselinForteresse remarquable

Le château de Josselin

Imposant et majestueux, le château de Josselin est le fleuron du patrimoine culturel de Brocéliande. L’édifice surplombe la vallée de l’Oust du haut de son rocher et s’intègre à merveille dans la petite cité de caractère de Josselin où architecture préservée, maisons à colombages colorées, ruelles pavées et somptueuse basilique forment un ensemble harmonieux et plein de caractère.

Son Histoire

L’Histoire du château de Josselin remonte au 11e siècle. Le seigneur Guéthennoc fit construire un premier château en bois. Le lieu fut choisi pour sa position dominatrice en surplomb de la rivière Oust, favorable militairement et commercialement. Situé également à l’intersection de deux voies romaines, la nouvelle forteresse prend le nom de son fils, Goscelinus, qui deviendra Josselin au fil du temps.

Le château passa entre les mains de plusieurs familles avant d’être cédé en 1370 à Olivier de Clisson. Il en fit la forteresse la mieux armée de Bretagne avec une enceinte féodale de 4500 m², des remparts de 25m de haut jalonnés de neufs tours et un énorme donjon. Mais, banni du royaume de France et condamné à mort, Clisson se réfugie dans sa place forte assiégée où il mourra. Après sa mort, le château devient la propriété d’Alain VIII de Rohan et ne quittera plus cette famille jusqu’à aujourd’hui. Cependant, de nombreux faits historiques ont jalonné les siècles entre confiscation, désertion, démolition, démantèlement, transformation en prison…

Le château est rendu à la famille de Rohan en 1799 dans un état de délabrement avancé. Il faudra attendre 1835 pour que Charles de Rohan-Chabot décide d’engager une restauration. Le chantier débuta en 1855 sous la direction de l’architecte Jules de la Morandière, élève de Viollet-le-Duc. L’extérieur est remis en état, l’intérieur décoré dans un style néo-gothique. Il ouvrira au public à partir de 1930 tout en restant la résidence principale de ses propriétaires.

 

Son architecture

Le château de Josselin possède une architecture d’autant plus remarquable que deux styles et deux époques cohabitent harmonieusement. De l’imposante citadelle, ne reste que le corps de logis ainsi qu’une tour séparée, tout le reste ayant été démantelé en 1629 par le cardinal de Richelieu qui voulait faire disparaître toutes les forteresses non royales. La particularité du château de Josselin est d’être entièrement construit en granit.
Côté Oust, on retrouve une architecture moyenâgeuse typique de l’architecture militaire, composé de trois tours rondes imposantes, reliées entre elles par des courtines.
Côté cour, la façade commandée entre 1495 et 1506 par Jean II de Rohan est une réalisation remarquable du gothique flamboyant et de la renaissance bretonne. Le corps de logis est tout en contraste entre ses ouvertures soulignées d’arcs en accolade, et l’ensemble des lucarnes reliées entre elles par des galeries sculptées de nombreux motifs décoratifs.

La visite du château

La visite du château de Josselin se décompose en trois parties : le château, les jardins et le musée des poupées et des jouets.
Le château se découvre soit dans le cadre d’une visite guidée, soit librement avec un fascicule. Un parcours de visite est également adapté aux enfants. A travers les somptueuses pièces en enfilade composées d’une salle de réception, de salons et d’une magnifique bibliothèque, du mobilier et des œuvres d’art ornent généreusement les lieux. Depuis 2021, de nouvelles pièces s’ouvrent à la visite avec notamment un bureau, la chambre d’Herminie de Rohan et une pièce dédiée aux objets rares détenus jusqu’alors dans les greniers du château.

Dans les jardins, un parc à la française s’impose devant le château avec de vastes pelouses encadrées d’ifs et de buis. Dans les douves, deux lions dominent les lieux et veillent sur les jardins. En contre-bas, se trouve la roseraie où 40 variétés et 160 rosiers embaument les allées. Enfin, en poursuivant l’allée centrale, un parc à l’anglaise se dresse dans le vallon où arbres rares, collection de cornus, plantations d’hortensias et rhododendrons ornent ce parc protégé par d’imposants arbres centenaires.

Le musée des poupées et des jouets présente la plus grande collection privée de France. Cette collection de poupées avait été commencée par Herminie de Rohan au 19e siècle. Ce sont au total plus de 5000 pièces, en particulier un ensemble de poupées du Japon. Chaque année, le thème de l’exposition change.

Les nouveautés

En 2022, un escape game prend place au second étage du château, dans une pièce jusqu’alors inconnue des visiteurs. Faite une immersion dans le 19e siècle en suivant les pas de Louise de fleur de fil !


Préparer mes vacances autour de Josselin