Coucher de soleil au Val Sans Retour, le Rocher des Faux AmantsCoucher de soleil au Val Sans Retour, le Rocher des Faux Amants
©Thibault Poriel
Tréhorenteucet la légende commence...

Tréhorenteuc

Commune la moins peuplée du Morbihan après l’île de Hoedic, Tréhorenteuc n’en attire pas moins de très nombreux visiteurs chaque année. Et pour cause… porte d’entrée privilégiée de la forêt de Brocéliande, Tréhorenteuc est le berceau de la quête du Graal et un incontournable pour qui veut découvrir le côté légendaire de la forêt.

Commune rurale préservée

Entouré de landes et des collines du Val sans Retour, Tréhorenteuc possède un charme typique de la région. Les édifices portent la marque du schiste rouge, le rouge de la terre si caractéristique de cette contrée. La légende du miroir aux fées raconte qu’il s’agirait en fait du sang des fées, égorgées par leur jeune sœur, qui se serait répandu dans la vallée et aurait donné cette couleur pourpre à la terre.

Au cœur de ce village trône fièrement la petite église de Sainte-Onenne ou plus communément appelée « église du Graal ». L’Abbé Gillard en a fait un site énigmatique en alliant mythes et religions en un même lieu et décrypter tous ces symboles rend sa découverte passionnante.

Tréhorenteuc est labellisée Commune du Patrimoine Rurale de Bretagne. Ce label a pour objectif de protéger et de valoriser le patrimoine architectural et paysager des villages.

Le Val sans retour

A la sortie du village, un chemin mène vers les sous-bois. On suit l’odeur de l’humus, le chant des oiseaux, pour rejoindre le fond de la vallée où se dresse majestueusement l’arbre d’or. C’est là que commence la légende qui sait se faire discrète : un étang, un effleurement rocheux, des racines. Et ce qui semble n’être que le reflet d’une nature foisonnante et harmonieuse, cache en fait des histoires de combats épiques, de trahisons et de créatures malicieuses autour du miroir aux fées, du rocher des faux-amants ou encore du siège de Merlin. La montée vers le promontoire qui domine le val est certes éprouvante mais le point de vue mérite le détour. Le Val sans retour fait la part belle à l’éloge de la lenteur et aux âmes poétiques et rêveuses.

Le berceau de la légende

A Tréhorenteuc, d’avril à début septembre, les guides-conteurs font découvrir les sites naturels de la forêt de Brocéliande tout en plongeant le visiteurs dans des récits légendaires. Au départ du bourg, il est possible de rejoindre à pied les sites du jardin aux Moines, le miroir aux Fées, le rocher des Faux-Amants, le siège de Merlin, l’hôtié de viviane ou encore l’arbre d’Or, œuvre de François Davin. Un programme complet de balades contées est proposé par l’office de tourisme en coordination avec les guides-conteurs.
Pour les enfants, la Cachette de Merlin fait découvrir toute la magie de l’antre du sorcier grâce à son école des sorciers.