Eglise Saint-Jean-Baptiste du Temple

Datée du XIIe siècle, l’Eglise de Saint-Jean-Baptiste du Temple possède une architecture simple allant de pair avec l’ordre des « pauvres chevaliers du Christ ».
Site et monument historiques ,  Eglise à Carentoir

Eglise Saint-Jean-Baptiste du Temple© destination Brocéliande
Eglise Saint-Jean-Baptiste du Temple© Destination Brocéliande
  • Un vestige de la commanderie de Carentoir

    Un vestige de la commanderie de Carentoir. Datée du XIIe siècle, l’Eglise de Saint-Jean-Baptiste du Temple possède une architecture simple allant de pair avec l’ordre des « pauvres chevaliers du Christ ».Elle ouvre ses portes en juillet et août, le jeudi de 14H à17H et les samedis + dimanches de 14H à 19H (excepté pendant les représentations).
    Des visites guidées gratuites sont assurées le samedi et le dimanche en juillet et en août, à 15H et à 17H. Des visites théâtralisées payantes aurontt lieu le jeudi à 15H30 du 13 juillet au 24 août et le 17 septembre à 15H30. Pour plus de renseignements, contacter l’Office de Tourisme à La Gacilly au 02/99/08/21/75.

    Il existait deux nefs lors de sa construction, séparant une église paroissiale d’une chapelle réservée aux templiers par un mur de refend percé d’une arcade romane. La Chapelle des Templiers était seulement réservée aux membres de l’Ordre. La nef faisait office d’église pour les paroissiens. Supprimé en 1935, le mur de refend a été rebâtit par la suite. Il existe aussi une collection d’œuvres d’art associant la thématique artistique de l’église d’un ordre militaire et religieux à celle d’une église paroissiale à travers les siècles. Outre la présence d’un écriteau possédant la devise des templiers, un des derniers gisants de France se trouve dans l’église Saint-Jean-Baptiste du Temple. Classé Monument Historique il est daté de la fin du XIIIe et est décrit en tant que templier ou en tant que seigneur local. Les visites gratuites ont lieu en juillet et août uniquement. Pour plus de renseignements, contacter l’Office de Tourisme de La Gacilly.